Promenons-nous en Corse #3

Allez, terminons ce périple en Corse avec notre lieu d’arrivée : Ajaccio.

golfe d'ajaccio

Port d’Ajaccio

C’est une ville paradoxale : des immeubles délabrés, un florilège de maisons colorées, des rues encombrées, un patrimoine fier et prestigieux (Napoléon tout de même) et la nature omniprésente ( la mer, la montagne, les pins, les fleurs, les palmiers, etc).
C’est une ville relativement agréable, qu’il faut voir.


Elle m’a fait un peu pensé à Marseille.

Nous sommes arrivés mi-juin à Ajaccio, il faisait chaud.
Nous y avons passé 2 jours et c’est globalement suffisant pour voir le principal.

fildepêche_ajaccio
Sur le port d’Ajaccio

Prenez une demi-journée pour faire le tour de la ville, les petites rues, le marché, etc :

ajaccio_centre_614

Centre-ville (Avenue Eugène Macchini, place du Général de Gaulle)

hotel_particulier_614

Maison rue Miss Campell

trompe-l'oeil_614

Comme pour Porto-Vecchio, prenez le bateau pour faire le golfe d’Ajaccio et allez jusqu’aux iles Sanguinaires (prestation possible sur le port d’Ajaccio pour des excursions).

mer_ajaccio_614
La cathédrale Santa Maria Assunta – Vue du restaurant Le Beau Rivage

boisson_corse_614
Les boissons locales ;) (eau gazeuse et rosé corses)

Dînez au Da Mamma, dans le centre d’Ajaccio, pour manger et boire local. Bien que assez touristique, nous avons été bien servi/accueilli et nous avons bien mangé (je me souviens encore du tiramisu clémentines !).
Budget moyen +
Ou encore au Beau Rivage, sur la route des Sanguinaires, pour manger quelques spécialités poissons quasiment les pieds dans l’eau. Budget ++.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>