Promenons-nous en Corse #2

Allez, on continue avec du soleil.
Vous savez, j’avais commencé à vous parler de mon séjour en Corse et bien, cette semaine, je continue !
Voici  donc l’étape intermédiaire de notre périple corse : Bonifacio et Porto-Vecchio.

bonifacio_croquis_614

Bonifacio est une petite ville miracle tout au sud de l’île.
Pourquoi miracle ?
Parce que cette ville superbe semble comme suspendue au-dessus de la mer. Et même si, initialement la ville n’était pas sur notre itinéraire, nous avons fait le détour pour la visiter et elle le mérite largement.

Bonifacio existe depuis la Préhistoire, mais ce sont les Génois (les Italiens), à la fin du 12e siècle qui en font une forteresse imprenable (2,5 km de remparts).
Les maisons sont de pierre, hautes, serrées les unes contre les autres; les petites rues sont pavées et parfois assez étroites.
Prévoyez de bonnes chaussures pour la balade, ça peut grimper !
Alors attention, le lieu est par conséquent hautement touristique (il faut donc être vigilant pour se garer). En juin, ça allait encore, mais je n’ose imaginer en juillet/aout.

bonifacio_614

Bien sur, l’excursion en bateau est obligatoire : la vue des falaises et des calanques est superbe et on peut faire quelques rencontres (méduses, oiseaux et même dauphins !)

Si vous avez un peu de temps et de budget, prenez une glace au glacier Le Rocca Serra. Il y a un large choix de parfums dont quelques surprises (melon de Bonifacio, farine de châtaigne ou brocciu).

Le soir, nous logions à Porto-Vecchio.
La ville est aussi jolie que Bonifacio (les falaises et la proximité de la mer en moins).

 porto-vecchio_614

La photo de droite est prise du Glacier de la place.
Ce glacier a un large choix de parfums de glace et aussi de sirops. Même s’il souffrait d’un manque d’approvisionnement coté glace ce jour-là, leur serveuse était très serviable et agréable.

Ce qui nous a renversé le plus dans le coin, ce sont les plages et notamment celle de Santa Giulia.

plage_portovecch_614

L’eau est d’une transparence ! Sa température fait que, même si le haut du corps est mouillé et à l’extérieur, on n’a pas froid. Les amoureux des sensations de l’Atlantique seront malheureux car la mer est très calme et il faut pas mal marcher pour que le niveau de l’eau arrive à la taille (ce qui peut représenter un certain avantage pour les familles avec des enfants).

Le soir, petit dîner à une 10aine de km de Porto-Vecchio, au Ranch’o plage.

resto_portovecch_614

Le cadre est fabuleux, la cuisine est bonne (poissons frais, etc) mais attention au budget, on sent qu’on paye le cadre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>